Natures mortes

 

 

 

Le cubisme n’est pas mort !

C’est un mouvement qui naît officiellement en 1907 avec le tableau « Les Demoiselles d’Avignon » de Picasso. En cherchant à casser le phénomène de réalité Picasso, Braque, Juan Gris, Cézanne remplacent les zones d’ombres par des grandes formes géométriques. Jorge Amat à son tour en 2015 décide d’introduire le cubisme dans le traitement de ses natures mortes, déconstruisant ainsi le rendu de l’appareil photo.   Il force les corps et les objets à rentrer dans un moule « cubiste » et à partager ainsi la vision cubiste de Picasso. Les images « transgressives » seront opposées à celles qui mettent en avant un symbolisme pictural héritier de l’histoire de l’art.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s